Bypass Repeated Content

Une des plus grandes résidences d’Europe

Château baroque de Mannheim

Rittersaal von Schloss Mannheim; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer
Pièce maîtresse de la résidence

La salle des Chevaliers

La salle des Chevaliers se situe dans l’axe médian de l’édifice principal. Les chevaliers de l’ordre palatin de Saint-Hubert se réunissaient en ce lieu. La salle représentative servait de grande salle des banquets pour de somptueuses réceptions, des festivités de cour et des concerts.

Salle des Chevaliers du château de Mannheim ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

Des « fausses portes » au service de la symétrie.

Une architecture monumentale

Une porte à double battant mène de l’escalier à la majestueuse salle des Chevaliers. Deux des quatre portes disposées sur les côtés étroits mènent aux appartements adjacents. Les deux autres sont de fausses portes destinées à offrir une impression de symétrie, fait caractéristique de l’époque baroque ! Cinq axes de fenêtre offraient une vue sur le jardin qui a désormais disparu. La salle des Chevaliers a subi de graves destructions lors de la Seconde Guerre mondiale et fut reconstruite après 1947. Sa monumentalité impressionne encore les foules aujourd’hui.

Une décoration princière

La peinture de plafond baroque peinte par Cosmas Damian Asam fut détruite lors de la Seconde Guerre mondiale. En 1956, Carolus Vocke s’est inspiré de clichés historiques pour reconstruire la peinture de plafond. Un festin des dieux y est représenté en l’honneur du mariage de Pélée avec la déesse Thétis. Paul Egell a créé les décors en stuc baroques entre les pilastres. Ils s’inspirent de l’architecture, la musique, les beaux-arts et l’art médicinal. Les niches d’angle abritent des statues en marbre du prince-électeur Carl Theodor et de son épouse Elisabeth Auguste.

Deckenfresko von Carolus Vocke im Rittersaal von Schloss Mannheim, 1956; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

La fresque de plafond a bénéficié d’une reconstruction de main de maître en 1956 par Carolus Vocke, à partir de clichés historiques.

Portrait du prince-électeur Ruprecht III de la galerie des ancêtres dans la salle des Chevaliers du château de Mannheim ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Steffen Hauswirth

Le prince-électeur Ruprecht III a été élu roi.

La galerie des ancêtres, pour embrasser du regard une famille

Les murs de la salle des Chevaliers étaient ornés des portraits des ancêtres du prince-électeur Carl Philipp. Il comptait Ruprecht III du Palatinat parmi ses glorieux ancêtres, qui avait régné comme roi allemand de 1400 à 1410. Mais y sont représentés également les fondateurs de la propre lignée Pfalz-Neuburg ainsi que ses prédécesseurs directs, le père Philipp Wilhelm et le frère Johann Wilhelm. Le prince-électeur Carl Philipp honore également le salle des Chevaliers de sa présence : son digne portrait est accroché sur la cheminée de gauche.

En savoir plus

Œuvres d'art et pièces
Travail et loisirs

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.